Conseils d'expert

|

Ergonomie et conseils lors de l’utilisation
du Stokke® MyCarrier™

Auteur : Physiothérapeute pour enfants Vibeke Smith Aulie

 

Portage ventral tourné face aux parents

MyCarrier a été développé pour que votre bébé soit porté et transporté de la meilleure manière possible. Il fournit un bon soutien au dos et au cou. Son design assure un positionnement optimal des hanches grâce à un soutien sous les cuisses de sorte que les hanches puissent avoir une « position physiologique ». Les cuisses sont relevées et pliées avec un angle de 80 à 100° (flexion) et tournées vers l’extérieur avec un angle de 40 à 60° (abduction). Être porté dans une position fléchie et avec les jambes tournées vers l’extérieur au niveau des hanches (flexion/abduction) pour assurer que l’articulation de la hanche (ressemblant à une boule) soit correctement positionnée dans la cavité cotyloïdienne est excellent pour le développement de l’articulation de la hanche pendant la période de la petite enfance.iv 

 

À partir de la naissance, le bébé est porté en faisant face à ses parents, ce qui crée ainsi une bonne interaction entre les parents et le bébé. Dans cette position, le jeune enfant bénéficie d’un soutien optimal pour son dos et ses hanches. La tête est parfaitement soutenue dans une telle position.

 

Les bébés apprécient vraiment le contact proche qu’ils ont avec leurs parents lorsqu’ils sont dans le MyCarrier. Ils sont installés en sécurité dans le porte bébé, peuvent sentir votre cœur battre et suivre le mouvement, ce qui leur permet de se calmer plus facilement. La stimulation de l’équilibre (stimulation vestibulaire) est une manière efficace de calmer votre bébé. Lorsque les parents portant leurs enfants se déplacent, ils stimulent le contrôle postural dans le corps de leur bébé, c’est-à-dire la posture/position par rapport à l’environnement, la stabilité et l’orientation. iii

Le fait de porter des bébés devient de plus en plus populaire dans le monde occidental urbanisé, mais cela peut avec le temps devenir statique pour le bébé par opposition à d’autres cultures au sein desquelles les mères portent le bébé toute la journée tout en effectuant un travail physique. Pour obtenir un développement moteur optimal, une variation des positions est nécessaire pour les bébés. Par conséquent, il est important de laisser le bébé changer de position en passant de l’état où il est porté à celui où il est allongé sur un tapis, dans le landau ou le lit d’enfant. Lorsqu’ils sont réveillés, les bébés doivent passer beaucoup de temps allongés sur leur estomac pour stimuler et renforcer les muscles de leurs bras, de leur dos et de leur cou.

 

Portage ventral tourney vers l’extérieur

Une fois que le bébé est un peu plus grand et qu’il a un bon contrôle de sa tête, il peut être tourné vers l’extérieur lorsqu’il est porté. Le bébé éprouvera beaucoup de plaisir en regardant autour de lui, mais il est important que les parents restent attentifs. Par exemple : Une stimulation trop importante peut survenir si les sensations sont trop nombreuses lorsque des personnes non familières les approchent dans un centre commercial ou un aéroport. Les bébés très jeunes doivent être protégés d’une quantité trop importante d’éléments non familiers. Cependant, les bébés portés seront capables de beaucoup mieux s’adapter à un environnement non familier que ceux assis dans un landau et orientés vers leurs parents. La proximité physique aide toujours le bébé à se sentir en sécurité.

 

Les jeunes enfants développent des aptitudes globales dans leur motricité et deviennent plus forts et plus robustes. Lorsque le bébé peut maintenir sa tête sans aide, vous pouvez alors tourner le bébé en toute sécurité et le faire s’asseoir orienté vers l’extérieur. Pour la plupart des bébés, cela intervient à partir de l’âge de quatre mois. Les hanches sont alors davantage développées et les bébés ayant des hanches normales peuvent s’asseoir dans une position plus serrée que la « position humaine ». Dans cette position, MyCarrier offre également un bon soutien sous les fesses, et les hanches sont toujours courbées et tournées vers l’extérieur.

 

Portage dorsal

Lorsque le bébé grandit et que son poids augmente, il devient alors plus confortable pour les parents de porter leur bébé sur leur dos. Ce harnais conçu de manière ergonomique est facile à utiliser. Lorsque le bébé est capable de s’asseoir en se tenant droit, vous pouvez alors commencer à utiliser MyCarrier pour porter le bébé sur votre dos. Le harnais dispose d’une conception ergonomique optimale et fournit un bon soutien au dos et aux cuisses de votre bébé. Si le bébé souhaite dormir, il existe un soutien de la tête pouvant être attaché pour offrir une stabilité à la tête.

 

Informations complémentaires

Lorsque vous portez le bébé, vous devez être attentif à la température corporelle de celui-ci. Dans les climats froids, vous devez habiller le bébé de manière appropriée, et même éventuellement porter le bébé à l’intérieur de votre veste de manière à ce qu’il bénéficie de la température corporelle des parents.

 

Certains bébés peuvent avoir une dysplasie des hanches non diagnostiquée (luxation congénitale des hanches). Lorsque des nouveau-nés sont portés dans le harnais, Il est par conséquent important que leurs hanches soient dans la «position humaine ». Dans les cultures où les mères portent leurs bébés sur leurs hanches et leurs dos, l’incidence sur la dysplasie des hanches diminue.iv

 

MyCarrier est spacieux et peut également être utilisé pour les bébés qui sont traités pour une dysplasie des hanches avec un coussin Frejka/un harnais Pavlik. Vous pouvez toujours utiliser le harnais en toute sécurité une fois que le cousin Frejka/le harnais Pavlik ne sont plus nécessaires, mais il est recommandé que le bébé soit tourné vers l’intérieur la première fois que le harnais est utilisé pour faciliter un positionnement de l’articulation de la hanche dans la cavité cotyloïdienne.iv

--------------------------------------

 

i Erin S. et al.: Ortopaedics Nursing (Soins infirmiers orthopédiques) Mars/avril 2006, Volume 25. N° 2

ii Spedbarnsalderen (période du nourrisson) ; édition révisée et étendue par Lars Smith et Stein Ulvsund

iiiHorak et Macphearson, 1996. : “Motor Control; Theory and practical application” (« Contrôle de la motricité : théorie et application pratique »). Deuxième édition Anne Shumway-Cook 2001 (p. 164)

iv Physical Therapy for Children (Thérapie physique pour les enfants), quatrième édition par Suzann Campbell 2012 (pages 425-426)